Passer au contenu principal

Testeur de sextoys : plaisir et salaire garantis !

Rédigé par: Julie Delcourt
Date de publication: 1 nov. 2019

Qui a dit qu’on ne pouvait pas se procurer beaucoup de plaisir et beaucoup d’argent en même temps ?

femme

Votre routine boulot-dodo commence tout doucement à vous lasser ? Faire chaque jour encore et encore le même travail peut devenir ennuyeux. Vous aimeriez redonner un peu de peps à votre quotidien, un peu de piment ?

Eh bien c’est possible, jouez le jeu et devenez, pour un moment, un Chrisitian Grey ou une Anastasia Steele. Fini de regarder (ou critiquer) 50 Nuances de Grey et passez l’action !

Tester des sextoys, essayer de la lingerie, des jeux sensuels et bien d’autres articles, c’est ce que propose le sex-shop en ligne LoveWoo (à Londres). Il s’agit de déterminer si un objet est « hot » ou non. Le plus du job ? Deux jours de travail par semaine à votre maison, pour tester en toute intimité la gamme de produits érotiques.

Ensuite, vous publiez vos impressions sur un blog et recommandez ou non les sextoys. Le tout rémunéré à 30.000 euros par an, soit 2500 par mois.

>> A lire aussi : Testeur de tobbogan : le job de rêve !

Les avantages du « Sextoy Reviewer » ne s’arrêtent pas là. Vous bénéficierez de nombreux jours de congé, d’une réduction sur votre abonnement fitness et d’une série d’invitations à des soirées insolites et amusantes. Et puis, vous pouvez conserver les produits que vous avez testés.

Ce job est plus répandu qu’on ne le pense, même en Belgique. Il y a quelques années, la société Soft Love – qui fabrique et commercialise des sextoys – recrutait une femme dont la mission consistait à tester ses produits. Elle offrait un CDD renouvelable en CDI avec un salaire de 1350 euros nets par mois, sur deux jours ouvrables.

Ce métier ne demande aucun diplôme si ce n’est des sens très développés sans oublier votre sens de la communication pour donner votre avis sur les différents produits.

Bougies, lubrifiants, vibromasseurs, huiles de massage, lingeries sexy, vous voilà servi.

>> A lire aussi : 29 800 euros par an pour tester des sextoys

>> Découvrez toutes nos offres d'emploi