Passer au contenu principal

Prompt Engineer, le nouveau métier de l’intelligence artificielle

Rédigé par: Aurelia Ricciardi
Date de publication: 8 mai 2023
Catégorie:

Un nouveau marché du travail se crée autour de l’IA. Si son essor fait craindre la disparition de certains métiers, l’intelligence artificielle en crée aussi de nouveaux tels que celui de ‘prompt engineer’ ou ingénieur de saisie en français. Mais à quoi sert-il ?

chat gpt

Avec l’émergence d’intelligences artificielles génératives telles que ChatGPT de Open AI, de nouveaux métiers apparaissent aussi, dont celui de « prompt engineer ». Littéralement traduit par ingénieur de saisie en français, un prompt engineer est un expert de la communication avec une intelligence artificielle générative. Son rôle principal est d’entraîner les modèles d’IA à comprendre et à interagir avec le langage humain et d’améliorer la qualité des interactions entre les humains et les IA. Pour ce faire, le prompt engineer conçoit des « prompts », c’est-à-dire des commandes textuelles spécifiques données aux IA pour accomplir diverses tâches ou répondre à différentes questions. Les ingénieurs de saisie sont donc des experts dans la rédaction de prompts pour les IA génératives. Ils ont pour mission de rendre ces dernières plus efficaces et performantes.

> A lire aussi : 20 métiers que l'IA ne pourra remplacer 

Pas de formation officielle
Pour devenir prompt engineer, il n’est pas nécessaire d’obtenir un diplôme en informatique ou en intelligence artificielle ni même un diplôme d’ingénieur. La raison est que les compétences requises pour ce poste sont essentiellement axées sur la maîtrise de la langue, la créativité et la compréhension des interactions humaines. Les entreprises recherchent donc plutôt des personnes littéraires, qui ont étudié l’histoire, la philosophie, la littérature, les langues... Ce qui compte c’est de maîtriser la langue et d’utiliser des mots justes pour entraîner les modèles de langage. Selon un article de Bloomberg, ce métier serait payé environ 308.000 euros par an et pourrait bien devenir le métier le plus recherché de ces prochaines années. Êtes-vous prêt à devenir un AI whisperer ?

> A lire aussi : Les 10 meilleures apps d'IA générative