Passer au contenu principal

Le Brussels Management Challenge : un an de préparation !

Date de publication: 24 mars 2022
Catégorie:

IJC

Quand Ludivine Stuckens et Thomas Van de Vyver, respectivement présidente et vice-président, nous reçoivent dans le local d’Ichec Junior Consult (IJC), l’ambiance est survoltée ! C’est que le Brussels Management Challenge, un des événements phares de la Junior Entreprise, se tiendra les deux jours suivants dans les locaux de l’Ichec. Deux très longues journées qui débuteront à 8 heures et se poursuivront jusqu’à 23 heures, pendant lesquelles il faudra ravitailler les 23 équipes de cinq personnes chacune. Entre deux questions, il faut donc indiquer aux personnes qui s’occupent du catering l’endroit où elles peuvent stocker leur matériel, réceptionner les goodies fournis par les entreprises partenaires… et empêcher les étudiants membres d’IJC d’accéder à la salle réservée pour l’interview.

« Le Brussels Management Challenge demande un an de préparation », souligne Ludivine, qui supervise l’événement. «Nos partenaires proposent des cases qui concernent la supply chain, le data mining ou encore le data processing. La participation est totalement gratuite, y compris le catering, et c’est l’occasion de faire ses premiers pas dans le monde professionnel. Les entreprises peuvent aussi y repérer des talents. »

Pour la 6e édition du Business Game programmée à l’ère covid, le nombre de participants a été limité à 120 étudiants. En temps normal, ils sont 300 et viennent même de l’étranger. En 2020, l’événement a dû être annulé tandis que l’an dernier, alors qu’IJC aurait dû fêter ses dix ans et était sacrée Best Junior Enterprise, il s’est déroulé en ligne. Chaque équipe compte au moins deux profils de management et deux étudiants en Stim (science, technologie, ingénierie et mathématiques) à partir des BAC 3.

Au sein du conseil d’administration, Thomas est chargé des ressources humaines, de la communication et de la coordination de la Jobs and Internship Fair organisée ce jeudi dans un hôtel bruxellois. Tous les étudiants en Stim ou management de Belgique étaient invités à rencontrer 56 entreprises actives dans tous les domaines. Le vice-président souligne que « le recrutement des consultants d’IJC se déroule de façon assez similaire au processus d’une entreprise de consultance normale. Il y a un formulaire à remplir en ligne auquel il faut joindre un CV. Puis il y a un entretien classique d’une heure environ, avec l’Executive Board. On sélectionne ensuite les profils intéressants, puis on 8organise un business case par équipe de 4 ou 5 pour voir comment ils interagissent. Cette année, il y avait 60 candidats ; on en a sélectionné 17. En fonction des départs en Erasmus, IJC compte entre 40 et 50 membres. Notre core business est la consultance dans 4 domaines : stratégie, marketing, finance et international. Nous réalisons des études de marché, des plans financiers. Pour nos membres, c’est une véritable expérience professionnelle à ajouter au CV ».

Chaque projet est mené par une équipe formée d’un project manager et de 3 ou 4 consultants. « Les projets sont choisis pour la plus-value pédagogique qu’ils apportent aux étudiants », souligne Ludivine.