Passer au contenu principal

L’absentéisme pour cause de maladie toujours en hausse

Rédigé par: M. Martin
Date de publication: 18 févr. 2019

Absentéisme

Presque deux travailleurs sur trois (64%) ont été absents au moins un jour pour cause de maladie l’année dernière. L'absentéisme pour cause de maladie en Belgique a continué d'augmenter pour atteindre en moyenne 12,6 jours par an en 2018. La cause principale: le taux d'absentéisme de longue durée qui a augmenté de 75% au cours de ces dix dernières années. C’est ce qui ressort d’une étude réalisée par SD Worx, le spécialiste RH.

Ainsi, le nombre moyen de jours de maladie a augmenté de 34% : en 2018, le Belge a été absent en moyenne 12,6 jours pour cause de maladie contre 9,4 en 2008. Le taux d'absentéisme total est passé de 4,15% à 5,54% depuis 2008, soit une hausse de 40%. Le taux d'absentéisme de courte durée (moins d'un mois) est passé de 2,63% à 2,78%. Ce dernier chiffre représente une augmentation de 14,40% par rapport à 2008 (2,43%). Concrètement: en 2018, le Belge a été malade pour une courte durée pendant 2,78 jours en moyenne sur cent jours de travail.

>> A lire aussi: Un Belge sur 8 s'est déjà fait porter malade... sans l'être

Mais l’augmentation importante de l'absentéisme total pour cause de maladie est principalement due à l'absentéisme de longue durée, soit des absences comprises entre un mois et un an, qui ne cesse d'augmenter. L'année passée, il s'élevait à 3,03%, contre 1,73% en 2008. Soit une augmentation de 75,1%.

SD Worx souligne également que le nombre de travailleurs absents pour une longue durée augmente de manière plus significative dans les très grandes organisations (plus de 1.000 travailleurs). Contrairement aux entreprises de moins de 50 travailleurs dans lesquelles on observe une stabilisation, voire un léger recul.