Passer au contenu principal

Icarius, un outil pour lutter contre le burn-out des entrepreneurs

Date de publication: 27 oct. 2022

Dans un contexte de crises successives, l'UCM et SenseCare (groupe CESI) s’allient pour proposer aux entrepreneurs un outil inédit pour mesurer leur bien-être et lutter contre le burn-out.

Burn-out

 

Ce jeudi 27 octobre a été choisi pour le lancement d’une grande enquête (par e-mailing) sur le bien-être au travail. Plus de 80.000 indépendants et chefs de PME francophones sont contactés pour y répondre. Les risques d’isolement, d’épuisement profond et de burn-out sont nombreux, quand le moral et le bien-être passent après la santé de l’activité. La faillite guette. La santé et le bien-être de l’indépendant, c’est essentiel pour la performance de l’entreprise.

C'et dans cette optique que l'UCM et SenseCare se sont associés pour lancer un outil inédiet : Icarius. Avec cet outil, nous voulons ramener à son juste niveau l’attention que les indépendants et dirigeants de PME doivent porter à leur propre équilibre. Gérer son stress, connaître ses limites en termes d’heures de travail et de manque de sommeil, garder du temps pour la famille, pour les loisirs et les amis, pour prendre un peu de hauteur et de recul par rapport à l’activité professionnelle, ce sont, bien sûr, les clefs d’une vie personnelle équilibrée et en bonne santé. Ce sont aussi les incontournables pour d’une entreprise durable et performante.

Le deuxième objectif d'Icarius est de sensibiliser par les médias, ses médias : le site icarius.be, une newsletter, des conférences et ateliers ainsi qu'une application smartphone. Le site icarius.be est en ligne depuis 27 octobre 2022. Il fournit des trucs et astuces, des bonnes pratiques et tous les détails du projet pilote.

Le dernier objectif est : accompagner. En 2023, Icarius proposera des dispositifs-tests pour accompagner les indépendants dans le renforcement de leurs équilibres. Ce dispositif en amont (que les partenaires souhaitent rendre structurel) est un nouvel atout essentiel pour le bien-être des indépendants. Il s’ajoutera aux dispositifs actuels (davantage curatifs) de remboursement de soins psychologiques ou des sentinelles d’Un Pass Dans l’Impasse.