Passer au contenu principal

Ce qu'il faut savoir sur la prime de fin d'année

Rédigé par: Mélodie Voué
Date de publication: 24 oct. 2019

La fin de l’année se profile tout doucement et avec elle, sa prime tant attendue par les travailleurs. Les conditions d’octroi et les montants varient bien entendu en fonction du secteur et de la commission paritaire dont vous faites partie. 

 

prime

Ai-je droit à une prime de fin d’année ?

Oui, si c’est prévu dans la convention collective de travail (CCT), le règlement de travail ou le contrat de travail. Mais il n’y a aucune loi qui oblige un patron à verser une prime à ses employés.

>> A lire aussi : La prime de fin d'année: une obligation?

Toutes les entreprises affiliées à la CP 218 -la plus grande commission paritaire pour les employés- doivent verser une prime aux employés dont l’ancienneté est supérieure à six mois. Les travailleurs à mi-temps, en CDD et en intérim y ont également droit. 

>> A lire aussi : Prime de fin d'année: Les règlements sectoriels

Si vous êtes intérimaire, vous devez avoir travaillé au moins 65 jours ou 520 heures durant l’année écoulée. 

En revanche, si vous êtes indépendant, vous n’y avez pas droit. Pas d’employeur, pas de prime. 

Et après un licenciement ?

Si vous avez été licencié, vous avez tout de même droit à une prime au pro rata des mois prestés durant l’année. Attention, vous devez là aussi compter six mois d’ancienneté. Si par contre vous avez démissionné, comptez cinq ans. 

Quel montant ? 

Cela dépend du secteur. Dans le sous-secteur autocars par exemple, le montant est fixe et déterminé par la CCT. Les ouvriers dans l’entretien du textile perçoivent, eux, un montant fixe multiplié par le nombre d’heures réellement prestées au cours de l’année précédente. 

>> A lire aussi : À combien s’élèvera votre prime de fin d’année?

Mais en général, le montant brut de la prime est égale au salaire brut mensuel. On l’appelle donc le « 13ème mois », car son montant est normalement équivalent à un salaire habituel. Toutefois, le montant net reçu est très souvent inférieur. La raison est simple : le précompte professionnel retenu sur la prime est plus important que celui retenu sur la rémunération mensuelle. Si vous êtes arrivé en cours d’année, la prime est calculée au pro rata.

Calcul de la prime de fin d’année

1 mois de salaire - 1/12ème par mois non presté au cours de l’année écoulée - les cotisations sociales et le précompte professionnel = montant de base

Vous pouvez calculer votre prime de fin d’année ici

 

>> Retrouvez toutes nos offres d'emploi