Passer au contenu principal

« Notre objectif est de mettre l’expérience candidat au centre des préoccupations de l’équipe recrutement »

Rédigé par: Laurence Briquet
Date de publication: 31 mars 2022
Catégorie:

Recrutement CHU UCL Namur

Equipe recrutement et sélection du CHU UCL Namur

Centraliser le recrutement du personnel infirmier au sein de la Direction des Ressources Humaines, c’est le pari que s’est fixé le CHU UCL Namur  dont l’objectif premier reste de garantir une qualité des soins prodigués à ses patients. Pour ce faire, une des stratégies de la Direction infirmière a été de se donner un maximum de moyens pour engager les meilleurs profils. 

De multiples facteurs comme la pénurie du personnel soignant, l’année blanche, le Fonds des Blouses blanches accordé par le gouvernement à tous les hôpitaux ainsi qu’un territoire hospitalier « namurois » très concurrentiel ont amené l’institution à revoir sa politique de recrutement infirmier. 

« C’est ainsi que fin 2020, il a été décidé de centraliser le recrutement des profils issus du Département infirmier, au niveau du service Recrutement & Sélection.  La mise en œuvre de ce projet stratégique a débuté en mars dernier », explique Laura Limberopoulos, cheffe de service Recrutement & sélection à la Direction des Ressources Humaines du CHU UCL Namur. « La collaboration entre la Direction infirmière et la Direction des Ressources Humaines a été scellée via la rédaction d’un contrat de service (SLA) :  une première au CHU UCL Namur. Un SLA est une convention de collaboration ayant pour objectif de décrire formellement les besoins du « service-client » relatifs au domaine d’activité du fournisseur. Ce contrat a pour objectif de préciser les impératifs sur lesquels le client et le fournisseur se mettent d'accord comme le champ d’application, les processus, les indicateurs de performances… A travers le projet RISH (Recrutement Infirmier Soignant Hospitalier), notre objectif est véritablement de mettre l’expérience candidat au centre des préoccupations de l’équipe recrutement tout en garantissant, coûte que coûte, la qualité des soins prodigués à nos patients en recrutant les meilleur(e)s infirmiers/infirmières», ajoute-t-elle. 

Laura Limberopoulos

Laura Limberopoulos, Chef de service recrutement & sélection/Image de marque employeur

Vers un mode plus offensif

« Après un an de fonctionnement, on peut dire que ce projet présente de nombreux avantages comme une harmonisation des pratiques en termes de recrutement de profils « nursing », une rapidité accrue dans les process de sélection ainsi qu’une cohérence au niveau de la politique et de la stratégie de recrutement (passer d’un mode réactif à un mode plus offensif) pour l’ensemble du CHU, une accessibilité accrue au niveau de la prise de contact pour les candidats (puisque 3 personnes sur une équipe de 6 recruteurs sont dédiées exclusivement aux recrutements de soignants) mais aussi une vision globale des besoins pour les 3 sites hospitaliers et une allocation des bons profils aux bons endroits. Sans oublier une image d’employeur unique, le CHU UCL Namur », ajoute-t-elle. 

Parmi les recruteuses, on retrouve Donatienne Collin, infirmière de formation qui a également fait un master en santé publique, option gestionnaire d’institutions de soins. Elle a ensuite travaillé en tant qu’infirmière dans des équipes mobiles avant de mettre ses connaissances au service de l’intérim, durant 6 bonnes années, pour recruter des soignants. Par la suite, attirée par un retour aux sources, elle est arrivée à son poste au CHU UCL Namur il y a un an. 

Donatienne COLLIN

Donatienne COLLIN, recruteuse référente pour le Département des soins

Réseau universitaire

Attirer de nouveaux infirmiers dans le contexte actuel n’est pas chose aisée, pour elle et ses deux collègues. « Les études ont été prolongées et je pense que, vis-à-vis des candidats, il faut être dans un état d’esprit positif et leur faire comprendre « Vous comptez déjà pour nous ». Notre réactivité est aussi un atout, tout comme le fait d’être un hôpital universitaire. Il y a donc derrière tout un réseau, avec de la technologie et des développements intéressants.  Il y a aussi un accompagnement des nouveaux venus qui permet, lorsque le nouveau collaborateur entre dans l’institution, de lui offrir les réponses à ses questions », note Donatienne Collin.

Quant aux valeurs véhiculées au sein de l’institution, elles sont également au cœur du recrutement. « On vise l’excellence et on est constamment dans une dynamique positive. On a, en tout cas, envie de présenter l’institution telle que nous la vivons, dans la bienveillance et le respect, tant du patient que de la procédure. On cherche aussi toujours à valoriser les compétences et les talents de chacun », conclut Donatienne Collin, consciente de la plus-value que l’équipe peut apporter dans le recrutement de nouveaux candidats.