Passer au contenu principal

« La méthode « Tête Cœur Corps » pour un mieux-être en entreprise »

Rédigé par: Laurence BRIQUET
Date de publication: 11 sept. 2023
Catégorie:

Coach mental, entrepreneuse, coach pour de jeunes entrepreneurs au VentureLab de Liège mais aussi comédienne avec un background RH, Rachel Vandendooren prône la méthode « Tête Cœur Corps » pour « semer les graines de la société de demain et contribuer au mieux-être en entreprise ».
Coaching mental
Le parcours de Rachel Vandendooren est pour le moins riche et varié. Avec un graduat en gestion hôtelière en poche, elle se lance dans le secteur de l’intérim « qui allie l’humain et le business ». « Durant 9 ans, j’ai été commerciale dans ce secteur où j’ai appris à manager des personnes. J’ai également approché le recrutement et, un jour, j’ai eu envie de me lancer. J’ai créé mon bureau de recrutement, Proselect, qui a vite grandi pour finir par compter sept collaborateurs et des freelances », explique-t-elle.  « Mon cabinet avait ce côté novateur qui liait le travail du chasseur de tête pour grosses entreprises avec l’intérim et la mise à disposition de personnel pour quelques temps. J’utilisais à la fois les méthodes du chasseur de tête et celles de l’intérim pour chercher la bonne personne, voir de quoi elle avait envie et étudier le besoin de l’entreprise afin de proposer des profils de « middle management » », ajoute Rachel Vandendooren.

En 2017, elle s’associe à un groupe français, avec lequel elle continue à travailler 3 années, notamment pour ouvrir 4 nouveaux bureaux dans le pays. Trois ans plus tard, la crise sanitaire lui fait découvrir le fonctionnement au ralenti. « Tout d’un coup, j’ai compris qu’on pouvait se poser et mes filles ont cessé de m’appeler « Maman robot » ». À ce moment, elle décide de tout lâcher et d’effectuer, en complète déconnexion, le fameux pélerinage jusqu’à Saint-Jacques de Compostelle qui a été, pour elle, un déclencheur de la suite de son parcours. Elle cède le reste de ses parts dans son cabinet au groupe français et redémarre avec un nouveau projet : «  ne pas avoir de projet ».  C’est ce qui la mènera tout doucement vers la théorie « Tête Cœur Corps ».

Centres d’intelligence
« Tout au long de mon parcours d’entrepreneuse dans les RH, j’ai été au quotidien en contact avec divers outils de lecture de personnalité.  Au cours de ma vie de femme et d’aventurière dans l’âme, j’ai côtoyé des gens de tous les horizons. J’ai été formée aux 3 centres d’intelligence (le mental, l’émotionnel et le corps) lors d’un programme organisé par Eric Salmon. Eric Salmon (NDLR : l’auteur de cinq livres sur ce modèle, formateur et fondateur du Centre d’études de l’Ennéagramme). Je me suis dit qu’il y avait quelque chose à faire sur ce sujet. Il faut, pour moi, pouvoir l’ouvrir à tous : entrepreneurs, managers, professionnels des ressources humaines ou tout simplement à toute personne en quête de sens et d’inspiration », ajoute Rachel Vandendooren. « Dans notre monde en profonde mutation où le taux de burn-out est en augmentation de 66% entre 2018 et 2021, l’idée de semer ensemble les graines de la société de demain et de contribuer humblement mais concrètement au mieux-être en entreprise et en dehors aussi est une évidence », note encore celle qui, en 2022, est aussi devenue coach au VentureLab, un incubateur pour futurs jeunes entrepreneurs, installé à Liège.

Pour la coach, si en matière de développement personnel ou de connaissance de soi, il existe différentes approches, la méthode « Tête Cœur Corps », issue des neurosciences, permet de (ré)concilier la tête (qui pense), le cœur (qui ressent) et le corps (qui agit). « Il existe un tas de grilles de lecture, mais le « Tête Cœur Corps », tout le monde l’a. Il suffit d’être en conscience. Chacun a un centre dominant. Pour connaître le sien, il faut expérimenter. Moi, c’est le cœur, par exemple. Le savoir permet de mieux comprendre mes choix ainsi que les décisions que je prends. Si chacun a un centre dominant, il faut être aligné, avoir les trois centres en équilibre, même si cela peut paraître utopique. Mais quand on rentre en conscience de son centre moteur, on peut mieux doser. Quand on joue en conscience avec nos centres, on s’accorde beaucoup plus, on rayonne autour de soi ».

Un monde en mutation
Dans ce contexte, elle propose deux jours de formation pour améliorer ses prises de décisions, obtenir des outils d’intelligence émotionnelle et relationnelle et vivre une aventure humaine à grande échelle. « Cette expérience est à la fois individuelle et collective pour réfléchir, agir et se réaligner dans ce monde en profonde mutation, avec des experts comme Eric Salmon et Maud Ankaoua, autrice à succès du livre « Kilomètre zéro », un voyage initiatique vers la réconciliation avec soi pour être en harmonie avec les autres ».

Objectif ? Découvrir son centre moteur et les deux autres, adopter une nouvelle boîte à outils pour l’intelligence émotionnelle, découvrir l’intelligence collective mais aussi vivre l’expérience de la déconnexion. « Il n’y aura pas de GSM pendant deux jours. Cela permettra d’être en conscience avec soi et les autres », conclut Rachel. Voilà qui devrait en motiver plus d’un…

A noter : l’événement « Tête Cœur Corps », aura lieu les 7 et 8 septembre, au Château de Limont. Toutes les informations (programme, intervenants, objectifs concrets…) sur https://www.tetecoeurcorps.be/
 

Rachel Vandendooren [square]

Rachel Vandendooren, coach mental, entrepreneuse, coach pour de jeunes entrepreneurs